passion poids-lourd Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion


 bienvenue sur PPL  
Bienvenue Invité sur PpL ton forum poids-lourd ;-)
la crise

 
Répondre au sujet    passion poids-lourd Index du Forum » passion poids-lourd: » photos,vidéos,média: Sujet précédent
Sujet suivant
la crise
Auteur Message
kcnarf
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2007
Messages: 968
Localisation: meyzieu (69)
Né(e) le:: 27/02/1975
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Moyenne de points: 2,76

Message la crise Répondre en citant
et aller c'est parti

Volvo et Scania frappés de front par la crise

SCANIA TOUCHÉ PAR LA CRISE
par Nicklas Pollard

STOCKHOLM (Reuters) - Volvo et Scania, les deux grands constructeurs suédois de camions, ont publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes accompagnés de prévisions sombres pour les mois à venir.

La forte baisse des nouvelles commandes enregistrées par les deux groupes constitue une nouvelle illustration de l'impact de la crise financière sur la demande dans le secteur en Europe, leur premier débouché. Chez Scania, cette baisse atteint 69% sur un an; quant à Volvo, il explique avoir enregistré ces trois derniers mois presque autant d'annulations que de nouvelles commandes.

Ces annonces faisaient chuter les deux valeurs à la Bourse de Stockholm: à la mi-journée, Volvo cédait 20,5% et Scania 13,1% alors que l'indice local cédait 8%.

Volvo, deuxième fabricant mondial de poids lourds, a dégagé sur le trimestre juillet-septembre un bénéfice imposable de 2,90 milliards de couronnes suédoises (291 millions d'euros) contre 4,57 milliards il y a un, soit une baisse de 36,5%. Le consensus Reuters Estimates l'attendait à 4,64 milliards et l'estimation la plus basse parmi les 17 recensées était de 3,70 milliards.

De son côté, Scania, numéro cinq du secteur, a fait état d'un bénéfice avant impôt de 2,51 milliards de couronnes, contre 2,38 milliards l'an dernier et un consensus à 2,86 milliards.

Le carnet de commandes Volvo accuse une chute de 55% sur un an, après prise en compte des annulations. Au final, le groupe n'a enregistré que 115 nouvelles commandes nettes sur trois mois, ce qui porte son total à un peu plus de 42.000 unités.

Scania, contrôlé par l'allemand Volkswagen depuis le début de l'année, a subi pour sa part une chute de 41% des commandes sur un an, et de 69% pour les seuls marchés d'Europe occidentale.

RETOURNEMENT DU MARCHÉ

"On s'y attendait un peu mais nous n'étions pas capables de mesurer l'ampleur du ralentissement tant que nous ne disposions pas de ces chiffres", a commenté Carl Holmquist, analyste de Danske Bank.

"Volvo a été un peu plus lent que Scania a maîtriser son carnet de commandes, d'où le nombre important d'annulations. Le carnet de commandes de Scania s'effondre aussi mais ils semblent avoir mieux le contrôler qu'auparavant."

Des statistiques publiées vendredi par l'ACEA, l'Association des constructeurs européens d'automobiles, montrent que le marché européens des poids lourds a reculé de 4,8% en septembre, malgré deux jours ouvrables de plus que l'an dernier.

Pour Volvo, "le retournement de l'économie a été nettement exacerbé par la crise financière mondiale. Le marché européen, qui est important, a nettement baissé et la demande reste faible en Amérique du Nord et en Asie."

"De plus, nous observons des signes montrant que le climat économique se détériore dans d'autres régions du monde. A cause de la rapidité de cette décélération, nous n'avons pas été en mesure de réduire nos coûts au même rythme."

Volvo, qui commercialise ses camions sous sa marque mais aussi sous celles de Renault et Mack, attend désormais à ce que la croissance du marché européen cette année se situe entre zéro et 5%, contre environ 10% prévus jusqu'alors. Pour l'Amérique du Nord, il anticipe une baisse de 10% du marché et plus seulement une stagnation.

Le groupe explique en outre qu'il est difficile d'établir des prévisions pour 2009 en Europe mais il se prépare à faire face à "une baisse importante". Il ajoute qu'il est tout aussi difficile de prévoir quand débutera la reprise du marché américain.

Scania s'est montré tout aussi circonspect.

"En raison de l'incertitude sur l'évolution de leurs conditions d'activité et du manque de liquidités, les clients européens deviennent de plus en plus prudents en matière de nouvelles commandes", explique le directeur général du groupe, Leif Ostling.

Scania précise qu'il ajustera sa production à la baisse des commandes et à l'augmentation des stocks, principalement par le biais des effectifs intérimaires.

_________________


Ven 24 Oct 2008, 13:30 MSN
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Ven 24 Oct 2008, 13:30
dams
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 4 323
Localisation: mouscron(Belgique)
Né(e) le:: 22/01/1970
Masculin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien
Moyenne de points: 2,96

Message la crise Répondre en citant
Merci pour ces infos Kcnarf







PS: déplacé en section média

_________________


Ven 24 Oct 2008, 15:20 MSN
kcnarf
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2007
Messages: 968
Localisation: meyzieu (69)
Né(e) le:: 27/02/1975
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Moyenne de points: 2,76

Message la crise Répondre en citant
Le constructeur allemand va supprimer 3500 emplois en Amérique du Nord
Francfort -- Victime de la crise, l'allemand Daimler, numéro un mondial des poids lourds, va supprimer 3500 emplois en Amérique du Nord, où ses camions sont touchés de plein fouet par le ralentissement économique.
Après les annonces récentes de Volvo, Nissan, Renault en Europe, les restructurations lancées chez les américains General Motors et Ford, c'est la production de véhicules utilitaires qui est cette fois contaminée par la déprime de l'automobile.

Aux Ètats-Unis, le marché s'est dégradé «d'une façon que nous n'avions pas anticipée», a admis Andreas Renschler, le patron de Daimler Trucks, au cours d'une conférence téléphonique. En cause: la chute de la demande, la flambée «dramatique» des prix du pétrole en début d'année et de ceux des matières premières ainsi que la crise financière. «Notre industrie change fondamentalement. Et une reprise rapide du marché américain n'est pas à l'horizon», a précisé M. Renschler.

Selon une présentation du groupe, Daimler a dû revoir de façon spectaculaire son estimation pour le marché nord-américain cette année: elle plafonne désormais à 294 000 véhicules contre 435 000 espérés jusque-là pour les catégories poids lourds.

Le secteur, traditionnellement très cyclique, a également souffert de la mise en place d'une législation environnementale plus sévère pour les camions, a rappelé une porte-parole de Daimler.

Au total, 3500 emplois seront supprimés d'ici la mi-2010, soit plus du quart des effectifs de Daimler Trucks en Amérique du Nord, selon des chiffres fournis par le groupe. Deux usines seront fermées, l'une au Canada en mars 2009 à Saint Thomas (1400 salariés), l'autre aux États-Unis en juin 2010 à Portland, dans l'Oregon (900 salariés), dont la production sera en partie délocalisée au Mexique. Environ 1200 emplois supplémentaires disparaîtront dans les postes administratifs.

Daimler va également supprimer une de ses trois marques de camions en Amérique du Nord: Sterling Trucks disparaîtra en mars 2009, et le constructeur se concentrera à l'avenir sur Freightliner et Western Star. «Sterling et Freightliner sont sur le même segment. Or Freightliner vend davantage», a expliqué la porte-parole. Sterling n'a en effet atteint qu'une part de marché de 5 % l'an passé avec près de 16 000 unités vendues, contre 50 000 pour Freightliner, soit une part de marché de 16 %, selon la même source.

Vers les pays à bas coût

Daimler va en revanche augmenter «sa production dans les pays à bas coûts» pour réduire ses coûts de fabrication, a annoncé Andreas Renschler, dont le groupe comptera d'ici quelques mois deux usines au Mexique. Au total, cette restructuration va coûter 600 millions $US à Daimler et doit lui permettre d'améliorer ses résultats annuels dès 2011 à hauteur de 900 millions.

«Daimler cherche à limiter ses pertes aux États-Unis», note l'expert automobile Ferdinand Dudenhöffer, convaincu que d'autres constructeurs réduiront eux aussi leur production, en Europe de l'Ouest. Pas de panique pour autant, le marché des poids lourds devrait «repartir à la hausse dès 2010», mais il devrait se redéployer sur les marchés émergents, comme l'Europe de l'Est, l'Inde ou la Chine, estime cet expert. «Là, il n'y a quasiment pas d'autres moyens de transport pour les marchandises», explique M. Dudenhöffer. «La logistique est clairement un axe de croissance qui progresse deux fois plus vite que le marché des voitures personnelles», selon lui.

_________________


Mer 29 Oct 2008, 11:36 MSN
kcnarf
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2007
Messages: 968
Localisation: meyzieu (69)
Né(e) le:: 27/02/1975
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Moyenne de points: 2,76

Message la crise Répondre en citant
Crise: le constructeur de camions tchèque Tatra diminue sa production
Le constructeur de camions tchèque Tatra a annoncé samedi qu'il allait diminuer sa production et réorganiser le temps de travail d'une partie de ses salariés, en raison de l'actuelle crise financière. "La crise sur les marchés financiers aura pour conséquence moins de travail pour Tatra", a déclaré l'Américain Ronald Adams, directeur général et principal actionnaire de l'usine basée à Kopřivnice. "Nous allons ralentir la production de camions à six véhicules par jour. Une partie des salariés vont travailler un nombre d'heures moins élevé et effectuer d'autres tâches qu'habituellement", a-t-il précisé, dans les colonnes du quotidien Pravo de samedi. Le constructeur automobile Skoda a récemment indiqué que sa production serait réduite à partir de janvier.

_________________


Mer 29 Oct 2008, 11:39 MSN
kcnarf
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2007
Messages: 968
Localisation: meyzieu (69)
Né(e) le:: 27/02/1975
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Moyenne de points: 2,76

Message la crise Répondre en citant
Le ralentissement économique provoqué par la crise financière se traduira inévitablement par une montée du chômage. Tous les économistes s'accordent sur ce constat, mais aucun ne se prononce sur l'ampleur des licenciements ou de la répercussion de la crise sur l'emploi en France.
De nombreuses entreprises commencent à licencier ou ont recours au chômage technique.
La CAMIF particuliers, placée hier en liquidation judiciaire, va licencier 780 employés. Renault Trucks, qui employait encore 700 intérimaires cet été dans son usine de Blainville-sur-Orne, n'en comptera plus aucun dans ses effectifs à partir de février 2009. Des entreprises comme Adecco, La Redoute réduisent leurs effectifs, quand PSA, Renault, Ford Blanquefort imposent des congés forcés à leurs salariés.

_________________


Mer 29 Oct 2008, 11:40 MSN
Contenu Sponsorisé






Message la crise

Aujourd’hui à 21:07
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    passion poids-lourd Index du Forum » passion poids-lourd: » photos,vidéos,média: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com